"The Lord YHWH bless you and keep you; the Lord YHWH make his face shine upon you and be gracious to you; the Lord YHWH turn his face toward you and give you peace.” (Book of Numbers 6:24-26).

lundi 27 juin 2011

COMMUNIQUE: POUR UNE REELLE INDEPENDANCE ET UN VRAI DEVELOPPEMENT NATIONAL

:



Le Prince Rév. Dr. Ndriana RABARIOELINA, Chef du Conseil des Rois et Princes de Madagascar, Docteur en Théologie, a déclaré que Madagascar se trouve encore dans une pseudo-indépendance et vit depuis 51 années dans un système néo-colonial français.

Que ce soit sur le plan constitutionnel, administratif, monétaire, économique, financier ou social. Ainsi, la constitution est calquée sur la constitution française. Le code civil est calqué sur le Code Napoléon. En plus, toutes les industries stratégiques appartiennent aux étrangers et les banques sont en entrent les mains des étrangers.

Depuis 1960, le pays a essayé toutes formes de systèmes et régimes politiques : républicanisme, démocratisme, socialisme, humanisme écologique, libéralisme, dictature, et même de régimes de transition fondés sur l’illégalité et la non-légitimité, mais rien ne s’est amélioré.

Au contraire, après cinquante-et-une années de système néo-colonial français, la population devient de plus en plus pauvre : Le pays se trouve actuellement parmi les quarante nations les plus pauvres du monde (Indice IDH, PNUD, 2010). Et plus de quatre-vingt pour cent de la population se trouve dans la pauvreté et vivent avec moins de un dollar USD par jour.

Il faudrait passer par une phase de décolonisation pour sortir la nation des ténèbres où elle se trouve. Sinon on tourne en rond, et on n’atteindra jamais le bout du tunnel. Mais sachez que les propositions de la SADC et des quatre mouvances politiques actuelles ne sont pas l’issue pour trouver la réelle indépendance.

Madagascar est vraiment indépendant quand il ne copie plus les autres pays. Ainsi, pour se détacher de ce néocolonialisme, le Prince Rév. Dr. Ndriana Rabarioelina a conclu : « Nous avons une nouvelle vision. Il faut de nouveaux hommes politiques, craignant l'Eternel, non-corrompus, et incorruptibles, compétents et efficaces. Bâtir ensemble une nouvelle civilisation, et créer une nouvelle constitution respectant l’Eternel Créateur de l’Univers, basée sur notre identité nationale et nos valeurs culturelles, et qui met en harmonie la tradition et la modernité. Ce qui nous ira, c’est une constitution théocratique et christocratique pour la bénédiction divine.

Par ailleurs, nous devons faire une réforme drastique de notre système monétaire, financier, économique, et social pour un partage équitable de nos ressources à notre population. Entre autres, créer de banques nationales, mais aussi créer de compagnies nationales stratégiques, dirigées par des nationaux, pour gérer nous-même nos richesses stratégiques afin d’avoir une réelle indépendance et un vrai développement national».



Antananarivo, le 21 juin 2011.


Le Prince Rev. Dr. Ndriana RABARIOELINA,
Docteur en Théologie (Ph.D, USA),
Chef du Conseil des Rois et Princes de Madagascar.


-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire