"The Lord YHWH bless you and keep you; the Lord YHWH make his face shine upon you and be gracious to you; the Lord YHWH turn his face toward you and give you peace.” (Book of Numbers 6:24-26).

mercredi 5 octobre 2011

COMUNIQUE: UNE NOUVELLE CIVILISATION ET UNE NOUVELLE CONSTITUTION POUR UN VRAI DEVELOPPEMENT:

:



Le Conseil des Rois et Princes de Madagascar, dirigé par le Prince Rév. Dr. Ndriana RABARIOELINA, Docteur en Théologie (USA), a déclaré que la solution inévitable et inéluctable de l’Eternel pour Madagascar est la création d’une nouvelle civilisation et d’une nouvelle constitution pour un vrai développement, sous la conduite du Conseil des Rois et Princes de Madagascar qui sont les vrais Raiamandreny (parents) de la nation depuis des siècles, dans un esprit de justice, de droiture, d’équité et de rassemblement.

En effet, le pays se trouve, depuis cinquante-et-une années, dans une pseudo-indépendance et dans un système néo-colonial français républicain, que ce soit sur le plan constitutionnel, administratif, monétaire, économique, financier ou social. Ainsi, la constitution est calquée sur la constitution française, une constitution concoctée par Jacques Foccart et le réseau France-Afrique depuis 1958 en Afrique et à Madagascar. De même, le code civil est calqué sur le Code Napoléon.

Depuis 1960, le pays a essayé toutes formes de systèmes et régimes politiques : républicanisme, démocratisme, socialisme, humanisme écologique, libéralisme, dictature, et même de régimes de transition fondés sur l’inconstitutionnalité, l’illégalité ou la non-légitimité (1972-1975; 1991; 2001-2002; 2009-2011), mais rien ne s’est amélioré.

Par ailleurs, une constitution est censée être l’expression d’un vouloir "vivre ensemble". Le référendum de 2010 était unilatéral, non-consensuel, médiocre et non-reconnu par la majorité des électeurs et la Communauté Internationale. Les non-inscrits et les 4.493.261 électeurs non-votants sur 7.151.223 électeurs inscrits, c’est-à-dire plus de soixante-cinq pour cent (+65%) des électeurs inscrits, n’ont pas adopté cette proposition de constitution de quatrième république.

Ce référendum tronqué, forcé, médiocre, avec beaucoup de listes électorales faussées, de noms et de cartes électorales introuvables (plus de 1.000.000 d'électeurs) avec de fraude ou d'incompétence flagrantes à l'échelle nationale, n'était pas la solution. Et la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) n’a pas voulu écouter les doléances de la grande majorité de la population. Par conséquent, cela a encore engendré de crises politiques, économiques et sociales encore plus graves.

Ainsi, il faudrait passer par une phase de décolonisation pour sortir la nation des ténèbres où elle se trouve. Sinon on tourne en rond, et on n’atteindra jamais le bout du tunnel. Mais sachez que les propositions et la feuille de route de la SADC actuelles ne sont pas la solution à la sortie de crise. La participation de toutes les forces vives de la nation est nécessaire pour le redressement national.

Madagascar, Terre sacrée, est vraiment indépendant quand il ne copie plus les autres pays. Ainsi, pour se détacher de ce néocolonialisme, le Conseil des Rois et Princes de Madagascar, dirigé par le Prince Rév. Dr. Ndriana Rabarioelina, a déclaré : «Bâtissons ensemble une nouvelle civilisation, avec une nouvelle constitution respectant l’Eternel Créateur de l’Univers, et respectant notre identité nationale, nos valeurs culturelles et notre histoire pluri-millénaire, en mettant en harmonie notre tradition et la modernité, avec de nouveaux serviteurs de la nation, craignant l’Eternel, non-corrompus, incorruptibles, compétents et efficaces. Une constitution christocratique pour la bénédiction divine, et un nouvel état moderne appelé FANJAKAN’ I MADAGASIKARA favorisant la méritocratie, et non plus la médiocrité, la corruption ou l’impunité ».



En conclusion: "Lève-toi, sois éclairée, car ta Lumière arrive, et la Gloire de l'Eternel se lève sur toi. Car, voici, les ténèbres couvrent la terre, et l'obscurité couvre les peuples; mais sur toi l'Eternel se lève, sur toi sa Gloire apparaît" (Livre d'Esaïe 60:1-2).


Antananarivo, le 1er Octobre 2011.


Le Prince Rév. Dr. Ndriana RABARIOELINA,
Docteur en Théologie (USA),
Chef du Conseil des Rois et Princes de Madagascar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire